index - sommaire - algérie - amis - arabe - armoiries - B.D. - blagues - blogs dz - cinema - communes d'Algérie - communes anciennes - culture et célébrités - cuisine - gravures d'époque - immobilier - liens divers - littérature - maires - musique - patrimoine - peinture - petites histoires - photographie - population algérienne - prénoms - Que sont-ils devenus? - sahara - temoignages - voyages
Conclusion - e-mail - guestbook1 - guestbook2 - Remplissez le formulaire de perdu de recherche - sondage -


Bechar


 


Forum 2


Population : 230.482 habitants

Communes de Bechar : 21 - (Code Wilaya : 08)
Abadla, Béchar, Beni Abbes, Beni Ikhlef, Beni Ounif, Boukais, El Ouata, Erg Ferradj, Ighil, Kenadsa, Kerzaz, Ksabi, Lahmar, Mechraa Houari Boumedienne, Meridja, Mogheul, Ouled Khoudir, Tabalbala, Taghit, Tamtert, Timoudi.

Météo : Pour Béchar


Béchar est la plus grande ville à l'ouest du Sahara et le centre administratif de la Saoura.

ABADLA
(ce texte est celui de M.Hamdaoui, je l'ai mis sur le site à sa demande et espère par là apporter un plus à la connaissance de la ville d'Adrar. Merci !!!)

Tout d'abord, cette ville porte le même nom que la fraction qui se nomme les Abadla et qui appartient à la tribu des Doui Menia. Ce nom a été donné par les Francais pendant la colonisation entre 1915 et 1930 car cette fraction nomadisait à cet endroit. Cette ville n'existait pas, et anciennement c'est à dire avant la colonisation Française dans la région cet endroit s'appelait "GUIR" car il se trouvait à proximité d'un fleuve du même nom "OUED GUIR".
A l'origine, les Abadla sont une fraction de la tribu des Doui Menia, mais pendant la colonisation, les Français ont décidé qu'elle devienne une tribu, je pense par souci administrative.

Avant qu'elle devienne une tribu, la fraction des Abadla se composait de trois sous-fractions :

* Les Oulad Ahmed qui détiennent le commandement chez les Abadla,
* Les Oulad Ammi Mbark
* Les Hadb

Lorsque les Abadla sont devenus une tribu, il y a eu trois fractions qui sont venues grossir le noyau des Abadla :

* Les Soualem
* Les Baggara
* Les Oulad Yaïch


Ces trois fractions sont des cousins des Abadla
: Les Abadla, les Soualem, les Baggara, et les Oulad Yaïch appartiennent tous à la fraction des Oulad Bouanane, et leur ancêtre commun est Ameur qui était fils de Naji Ben Bouanane Ben Menna. Principalement, les Oulad Bouanane nomadisaient entre l'Oued Guir (Aujourd'hui cet endroit s'appelle Abadla) et le Tafilalet (Région qui se trouve au Maroc). La population de cette ville se compose essentiellement de membres de la tribu des Doui Menia. En ce qui me concerne, je suis originaire de la sous-fraction des Oulad Ahmed qui se trouve chez les Abadla, ma famille détient le commandement depuis le 18 éme siécle jusqu'au jour d'aujourd'hui. Les Oulad Ahmed sont des chorfas, car ils descendent en ligne directe du Prophète (SAW), et c'est la raison pour laquelle ma famille détient le commandement. (propos envoyés par Khaled HAMDAOUI)

La construction d'un barrage Djorf El Torba (à 52 kms de Béchar) a ouvert des horizons nouveaux :

Course de voiliers (photo donnée par le CIAJ de Béchar)Pêche, on y trouve des carpes d'excellent poids (photo donnée par le CIAJ de Béchar)


Le Maoussim est une fête en Automne qui coincide avec la cueillette des dattes. Il y a également l'élection de Miss Maoussim.

 


Beni Abbes à 260 kms de Béchar possède une palmeraie magnifique, un musée et des paysages superbes.

Vieux Ksar de Beni-Abbes (photo donnée par le CIAJ de Béchar)Eglise du Père Foucauld (photo donnée par le CIAJ de Béchar)


Kénadsa plus connu à l'époque pour ses mines de charbon. Kénadsa, n'est pas seulement un gisement de charbon, mais c'est la fondation de cette région, sans cette ville, Béchar n'aurait sûrement jamais existé.

(merci Bendekhis pour ces corrections)

photo donnée par le CIAJ de Béchar


Sites divers :

 

18-Fév-2010 4:14 PM

 

©djamila.be - (1999-2007) - Disclaimer