index - sommaire - algérie - amis - arabe - armoiries - B.D. - blagues - chat - cinema - communes d'Algérie - communes anciennes - culture et célébrités - cuisine - gravures d'époque - immobilier - liens divers - littérature - maires - musique - patrimoine - peinture - petites histoires - photographie - population algérienne - prénoms - Que sont-ils devenus? - sahara - temoignages - voyages
Conclusion - e-mail - guestbook1 - guestbook2
- Remplissez le formulaire de perdu de recherche - sondage -


Illizi


Le Café des Souvenirs
forum n°1

Forum 2


Population : 41.969 habitants
La population est concentrée autour des grandes agglomérations : In-Aménas, Illizi, Djanet.

Communes d'Illizi : 06 - (Code Wilaya 33)
Bordj El Haouas, Bordj Omar Driss, Debbeb, Djanet, Illizi, In Amenas.

Artisanat :

Développement d’activités dans 3 secteurs :


Djanet :

Région du sud-est de l'Algérie, ce n'est pas à propement parlé une ville, mais une groupement de plusieurs villages autour d'une même oasis et de la palmeraie.



PEINTURES RUPESTRES DU TASSILI

Il n'est pas de région au monde où l'homme de la préhistoire ait groupé autant de gravures et de peintures rupestres que dans les montagnes des déserts nord-africains.

Les hommes de science s'accordent à reconnaître que ces peintures sont postérieures à l'ère glaciaire et remontent à l'âge de la pierre polie.


US ET COUTUMES


Les fêtes de la S'Beiba (cliquez sur le titre pour en savoir plus)

Ajjerou refusait d’être la propriété de personne ou qu’une quelconque tribu ne vienne accaparer toute son eau et y établir son règne, sinon elle se serait trahie d’elle même à son serment celui d’être au service de tous les hommes.

Or, chaque jour des victimes venaient s’ajouter vainement à la longue liste macabre de chaque tribu. Les conflits étaient de plus en plus redoutables, la haine de plus en plus poignante

Ne pouvant plus supporter ces crimes, Ajjerou partit un jour à la nuit tombante laissant derrière elle son lit asséché.

Elle se fraya son chemin à travers les canyons, les montagnes de pierres et les pitons, guidée par la clarté de la lune et la lumière des étoiles. Parfois, pour tromper sa solitude, elle se mettait à fredonner un air mystérieux que seules les gazelles, dit-on pouvaient entendre. D’ailleurs c’est ce qui explique encore aujourd’hui, selon certains, cette attitude bizarre chez ces animaux de s’arrêter subitement comme des bêtes d’arrêt, puis de pencher leur tête, de dresser leurs oreilles et demeurer immobiles comme dans un moment de profonde méditation puis de bondir brusquement et de poursuivre leur galop. Ainsi donc, Ajjerou disparut. Les hommes ne .................. (la suite...ici...)


Liens :

samedi septembre 11, 2004 11:38

©djamila.be - (1999-2004) - Disclaimer