index - sommaire - algérie - amis - arabe - armoiries - B.D. - blagues - chat - cinema - communes d'Algérie - communes anciennes - culture et célébrités - cuisine - gravures d'époque - immobilier - liens divers - littérature - maires - musique - patrimoine - peinture - petites histoires - photographie - population algérienne - prénoms - Que sont-ils devenus? - sahara - temoignages - voyages
Conclusion - e-mail - guestbook1 - guestbook2
- Remplissez le formulaire de perdu de recherche - sondage -


Jijel .ex-Djidjelli
ex-Igilgili


Le Café des Souvenirs
forum n°1

Forum 2


Population : 574.000 habitants

Communes de Jijel : 28 - (code Wilaya : 18)
Bordj Taher, Boucif Ouled Askeur, Boudria Beni Yadjis, Bouraoui Belhadef, Chahana, Chekfa, Djemaa Beni Habibi, Djmila, El Ancer, El Aouana, El Kennar Nouchfi, El Milia, Emir Abdelkader, Erraguene, Ghebala, Jijel, Kaous, Kemir Oued Adjoul, Ouadjana, Ouled Rabah, Ouled Yahia Khadrouch, Selma Benziada, Settara, Sidi Abdelaziz, Sidi Maarouf, Taher, Texena, Ziama Mansouriah.


Située à l'extrémité oriental de la corniche kabyle, Jijel est située à proximité de vastes forêts de chênes-lièges. La ville s'ouvre sur une large baie.

- -

-
(Cliquez sur les photos pour les agrandir) -
photos envoyées par Haroun Zabaiou - Merci encore et encore !

- La Corniche - La corniche

Phare - Crique- Phare
Elles m'ont été envoyées par Haroun Zabaiou - Merci !

(Cliquez sur les photos pour les agrandir)


Texanna en hiver

Cavalo
Cavallo


Elles m'ont été envoyées par Haroun Zabaiou - Merci !

(Cliquez sur les photos pour les agrandir)


Jijel se situe à 360 km de la capitale ALGER vers l'est. Elle se caractérise par son littoral de 120 km, sa corniche, ses belles montagnes ainsi que sa richesse culturelle et touristique.

L'histoire : A l'emplacement de Jijel, les Phéniciens avaient établi un comptoir du nom d'Igilgili. La cité devint romaine sous l'empereur Auguste puis arabe. Au XIII° xiècle c'était un important port commercial.

Au XVI° siècle, les frères Barberousse régnaient en maîtres à Jijel et y exerçaient leur "industrie" de course en mer. Au XVII° siècle, une expédition française essuya une cuisante défaite en tentant de s'emparer de la ville, et Jijel resta sous domination turque jusqu'en 1839.

 

Pour plus de détails : au 16° siècle, Jijel devint la pemière capitale des Barberousse qui repoussèrent les Génois. Chassé d'Alger par les Ait Yahia de Koukou, Kheir Eddine s'installa de nouveau à Jijel de 1520 à 1525. Il dirigeait les nouvelles expéditions de piraterie et la main mise sur Collo (1521), Annaba et Constantine (1522) et Alger (1925).

Par représailles et en vue de s'assurer un poste entre Alger et Tunis, la conquête de Jijel fut décidée en 1664 ; l'expédition française dirigée par le Duc de Beaufort (petit fils naturel d'Henri IV) aboutit à un déritable désastre.

La ville fut alors placée sous la surveillance d'une garnison turque permanente confiée (à partir du 18° siècle) aux Ouled Amokrane.

La révolte kabyle de Bou Dali (1803) renversa les Ouled Amokrane.

Les français occupèrent Jijel en 1839.

Jijel est une petite ville paisible, elle a pour attrait sa belle grande plage de sable fin et son port de pêche.


Vue sur la plage

La Corniche Kabyle à l'ouest entre Jijel et Béjaia "Corniche d'or", "côte de Saphir", ses surnoms attestent la splendeur de cette portion du littoral algérien considérée comme une des plus belles. La route, toutes en boucles et en tunnels, suit la mer et offre de très beaux panoramas sur cette côte rocheuse coupée ça et là de criques de sable.

Avant Ziama Mansouria, nous voyons la Grotte Merveilleuse (stalagtites et stalagmites).


Corniche


"La grotte merveilleuse"


ZIAMA MANSOURIAH
(Cliquez sur les photos pour les agrandir)

-


Liens :

Un amoureux de la vie et de sa ville
 
Site sur Jijel
Jijel dans toute sa splendeur
Recherches généalogiques
Jijel, ville algérienne


dimanche janvier 27, 2008 13:28

©djamila.be - (1999-2008) - Disclaimer