index - sommaire - algérie - amis - arabe - armoiries - B.D. - blagues - blogs-dz - cinema - communes d'Algérie - communes anciennes - culture et célébrités - cuisine - gravures d'époque - immobilier - liens divers - littérature - maires - musique - patrimoine - peinture - petites histoires - photographie - population algérienne - prénoms - Que sont-ils devenus? - Restaurants-dz - sahara - temoignages - voyages
Conclusion - e-mail - guestbook1 - guestbook2
- Remplissez le formulaire de perdu de recherche - sondage -


Médéa (ex-Lambdia)


 

Le Café des Souvenirs
forum n°1

Forum 2


Population : 722.000 habitants

Communes de Médéa : 64 (Code wilaya : 26)
Ain Boucif, Ain Ou Ksir, Aissaouia, Aziz, Baata, Benchicao, Beni Slimane, Berrouaghia, Bir Ben Laabed, Boghar, Bou Aiche, Bouaichoune, Bouchrahil, Boughezoui, Bouskene, Chahbounia Chelalet El Adhaoura, Cheniguel, Damiat, Derrag, Deux Bassins, Djouab, Draa Essamar, El Azizia, El Guelbelkebir, El Hamdania, El Omaria, El Ouinet, Hannacha, Kef Lakhdar, Khams Djouamaa, Ksar Boukhari, Maghraoua, Médéa, Medjebar, Meftaha, Mezerana, Mihoub, Ouamri, Oued Harbil, Ouled, Ouled Antar, Ouled Brahim, Ouled Deide, Ouled Hellal, Ouled Maaref, Oum El Djalil, Ouzera, Rebaia Bouachra, Saneg, Sedraia, Seghouane, Si Mahdjoub, Sidi Damed, Sidi Errabia, Sidi Naamane, Sidi Zahar, Sidi Ziane, Souagui, Tablat, Tafraout, Tamesguida, Tlatet Eddouair, Zoubiria.


Riante petite ville, assise au milieu des vergers et vignobles réputés. L'altitude, le climat, l'irrigation, le goût des habitants pour l'arboriculture hérité des lointains ancêtres andalous font des environs de Médéa un jardin.

Grace à l'altitude, la végétation autour de Médéa n'est pas africaine, mais européenne. Les arbres fruitiers d'europe et du maghreb abondent. le printemps est une fête. Nous trouvons d'excellents produits de qualité.

Médéa possède de belles vanneries et sa maroquinerie reste un artisanat traditionnel.

Beylik du Titteri, Médéa garda le nom latin de "Lambdia". Les habitants de la ville sont aujourd'hui encore appelés les "Lamdani".

Médéa, serait l'ancienne station romaine de Medix ou ad Médias, ainsi appelée parce qu'elle était à égale distance de Tirinadi (Berrouaghia) et de Sufnsar (Amoura). Plus de détails ici !


Merci à Mohamed Benrekia pour ces magnifiques photos de Médéa sous la neige. !!!!!


mosquée de Médéa

Sur la Place du 1er Novembre (ancienne place de la République) plantée d'arbres et de jardinets, l'endroit le plus agréable de la ville, se trouve l'APC (mairie) et la Mosquée construite en 1969. Flanquée de deux minarets, elle est l'une des plus grosses réalisations (avec la Mosquée Emir abdel Kader de Constantine). A l'intérieur les colonnes sont recouvertes de petits miroirs donnant un reflet bleuté : les sculptures sont dues à une équipe d'artistes marocains.

Intérieur de la mosquée


Cette petite ville, située à 88 Km au sud d’Alger, sur les hauts plateaux qui ferment la vallée de la Mitidja, était la capitale du Titteri ; un bey, adjoint du Dey d’Alger, y résidait.

Au 10 ème siècle elle fut reconstruite par Bologhine Ibn Ziri.

Au 14 ème siècle, les Mérinides de Fès y installèrent une citadelle.

Durant la période Turque Médéa est le chef-lieu du Titteri. A l’arrivée des Français en 1830, le Bey de Médéa était le frère de l'Emir Abdel-Kader. En 1837, après le traité de la Tafna, Abdel Kader en fit une de ses capitales. Après une longue résistance des troupes d'Abdel Kader, les français occupent en 1840 cette ville qui devint un avant-poste permettant de leur assurer la sécurité de la Mitidja.



Médéa des années 1940

Médéa - Poste et télégraphes en 1940 - Médéa - Rue Gambetta et l'Hotel d'Orient en 1940 - Médéa - Sous-Préfecture en 1940 - Médéa - Avenue d'Alger en 1940 - Vue générale de Médéa en 1940

Dernières nouvelles de Médéa en septembre 2002 (Yacine)

Le café Tout va bien existe toujours ainsi que le café d'El ASKRI - la rue Gambetta avec ses arcades abrite toujours l'hotel d'Orient.
L'hotel des finances est exactement le même en apparence. Les HLM et plus précisément la cité Jean Richepin existent toujours.


BERROUAGHIA (30 kms de Médéa) -
Son nom peut se traduire par "village des asphodèles" au centre d'une campagne accidentée et fertile où abondent les arbres fruitiers.

KSAR BOUKHARI : (ex Boghari) -
Cette ville occupe l'emplacement d'un poste romain avancé. Sa situation stratégique fut considérable au temps des luttes entre l'Emir Abdel Kader et les Français. Surnommée "le Balcon du Sud", elle possède un Ksar pittoresque qui évoque déjà les châteaux fortifiés sahariens.

Le Ksar, a un aspect déjà saharien, avec un minaret octogonal, il est établi sur un mamelon et est peuplé de gens en partie originaires des Ouled Nail, on y élève des chèvres, moutons, chameaux, boeufs et ânes.


Liens :

Les Lamdanis célèbres :

Jean Richepin (écrivain)

 

vendredi février 2, 2007 10:34

©djamila.be - (1999-2007) - Disclaimer