index - sommaire - algérie - amis - arabe - armoiries - B.D. - blagues - blogs-dz - cinema - communes d'Algérie - communes anciennes - culture et célébrités - cuisine - gravures d'époque - immobilier - liens divers - littérature - maires - musique - patrimoine - peinture - petites histoires - photographie - population algérienne - prénoms - Que sont-ils devenus? - sahara - temoignages - voyages
Conclusion - e-mail - guestbook1 - guestbook2
- Remplissez le formulaire de perdu de recherche - sondage

M'Sila
Le Café des Souvenirs
forum n°1
Forum 2

Population : 815.000 habitants

Communes de M'Sila : 47 (code Wilaya : 28)
Ain El Hadjel, Ain El Melh, Ain Errich, Ain Fares, Ain Khadra, Belaiba, Ben Srour, Beni Ilmane, Benzouh, Berhoum, Bir Foda, Bou Saada, Bouti Sayah, Chellal, Dehahna, Djebel Messaad, El Hamel, El Houamed, Hammam Dhalaa, Khoubana, Maadid, Maarif, Magra, M'Cif, Medjedel, M'Sila, M'Tarfa, Ouanougha, Oued Chair, Ouled Addi Guebala, Ouled Atia, Ouled Dherradj, Ouled Madhi, Ouled Mansour, Ouled Sidi Brahim, Ouled Slimane, Oultene, Sidi aissa, Sidi Ameur, Sidi Hadjeres, Sidi M'Hamed, Slim, Souamaa, Tamsa, Tarmount, Zarzour, Zerarka.


BOU SAADA
(Cliquez sur la photo)


La Kalâa des Béni Hammad
a été classé par l'UNESCO comme Patrimoine Mondial en 1980


M'Sila est un centre commercial et agricole situé dans une plaine de 500 mètres d'altitude, entre le Chott Hodna et les monts du Hodna.

Nous découvrons alors la Kalaa des Béni Hammad. Le site est celui d'un plateau défensif dominant la plaine, l'intérêt de la position n'échappa pas aux Romains (on a mis au jour une mosaïque représentant le triomphe d'Amphitrite.

En 1007, Hammad Ben-Bologhine, adjoint des Zirides pour le Maghreb Central, obtint de ceux-ci la faveur de se construire une capitale. Elle fut construite en deux ans, d'après Ibn Khaldoun et fut embellie par les successeurs du fondateur de la dynastie hammadite, En-Naceur et El-Mansour.

1148 : construction de Béjaia (Bougie) qui devint alors la nouvelle capitale des Hammadites.

1152 : la Kalaa est détruite par les Almohades dirigés par Abdel Moumène.

Cinq palais (dont les Palais des Emirs et le Palais du Manar) et une grande mosquée témoignent de la splendeur passé de la ville.


Une mosaique vieille de 1700 ans

Une mosaïque datant du IIIe siècle a été découverte fin février lors de travaux de construction dans la mechta de Ouled Sidi Yahya, commune de Dehahna.
De 6,18 mètres de long et 4,4 mètres de large, la mosaïque, œuvre d’artistes de l’empire romain, représente une scène de chasse de sangliers. Elle est entourée de deux cadres ornementaux : le premier en forme de cercles entrecoupés et le second composé de motifs végétaux.
La scène de chasse occupe, à elle seule, un rectangle de 2,4 mètres de long et de 92 centimètres de large. Une partie de la mosaïque est complètement détruite.
Cette découverte historique a été faite lors des travaux de réalisation des fondations d’une salle de soins par l’APC de Dehahna.


Liens :

samedi décembre 9, 2006 12:00

©djamila.be - (1999-2006) - Disclaimer