index - sommaire - algérie - amis - arabe - armoiries - B.D. - blagues - blogs-dz - cinema - communes d'Algérie - communes anciennes - culture et célébrités - cuisine - gravures d'époque - immobilier - liens divers - littérature - maires - musique - patrimoine - peinture - petites histoires - photographie - population algérienne - prénoms - Que sont-ils devenus? - sahara - temoignages - voyages
Conclusion - e-mail - guestbook1 - guestbook2
- Remplissez le formulaire de perdu de recherche - sondage -

Tlemcen

ex-Tagrart. ex-Pomaria romaine (les vergers), ex-Tilimsan berbère (les sources)

page 1 - page 2


 

 


Population : 846.942 habitants

Communes de Tlemcen : 53 (code wilaya : 13)

Ain Fetah, Ain Fezza, Ain Ghoraba, Ain Kebira, Ain Nehala, Ain Tallout, Ain Youcef, Amieur, Azails, Bab El Assa, Beni Bahdel, Beni Boussaid, Beni Mester, Beni Ouarsous, Beni Semiel, Beni Snous, Bensekrane, Bouhlou, Chetouane, Dar Yaghmouracene, Djebala, El Aricha, El Bouihi, El Fehoul, El Gor, Fellaoucene, Ghazaouet, Hammam Boughrara, Hennaya, Honaine, Maghnia, Mansourah, Marsa Ben M'Hidi, Msirda Fouaga, Nedroma, Oued Chouli, Ouled Mimoun, Ouled Riyah, Remchi, Sabra, Sebaa Chioukh, Sebdou, Sidi Abdelli, Sidi Djillali, Sidi Medjahed, Souahlia, Souani, Souk El Khemis, Souk Tlata, Tianet, Tirni Beni Hediel, Tlemcen, Zenata
.


Située à l'Ouest du pays, Tlemcen est une ville historique et de traditions. Entourée de verdure et par plus de 800 m d'altitude, se dresse la ville de tlemcen.

C'est une ville musée, la première ville d'art d'Algérie. Elle se situe au milieu de jardins et de vergers sur un fond de falaises rouges.

La proximité de la mer a atténué les influences arides du continent et donne à la région, un climat tempéré, méditerranéen. Recevant des pluies abondantes, son territoire correspond au bassin de la Tafna avec ses influents et ses sources pérennes est depuis longtemps le château d'eau de l'Oranie.


Tlemcen a gardé de nombreux monuments d'un passé prestigieux et raffiné, vous trouverez les mosquées les plus belles d'Algérie :

  • Grande mosquée Almoravide (XVème siècle)
  • Mosquée de Sidi Bel Hassen (XIIIème siècle), au mirhab qui repose sur des colonnes en onyx.


Perle du Maghreb, fine capitale des Zianides de Yaghmoracen au 13e siècle.


A El-Eubbad, vous pouvez visiter la mosquée et le tombeau construit autour de Sidi Bou Mediene.
"Si tu ne peux trouver un maître spirituel, rends toi à la tombe d'Abou-Medienne", dit-on au Maghreb.

Boumedienne, célèbre soufi, né à Séville en 1126, Abou Mediene, Choaib l'andalou, ou Sidi Boumediene, passe pour le saint patron de l'Algérie. D'abord berger, cet espagnol se rend à Fès, puis à Tlemcen, avant de gagner la Mecque où il rencontre le grand mystique Abdelkader El-Gilani, dont il devient un fervent disciple.

Il s'installe ensuite à Bougie (Béjaia) d'où sa doctrine va rayonner sur tout l'occident musulman. Il meurt en 1198, sur le chemin de Marrakech, la capitale almohade. Inhumé à El-Eubbad, près de Tlemcen, son tombeau s'impose comme un lieu de pélerinage.

Le second Président de l'Algérie en prit le nom : Houari Boumedienne (de son vrai nom Boukharrouba).

Dans les environs, les ruines de Mansourah et le chef d'oeuvre de l'art hispano-mauresque.


C'est à Tlemcen que s'est créé un nouveau genre musical "le haouzi", à mi-chemin entre la musique andalouse et la musique bédouine, avec des paroles algériennes.

Toujours à l'avant-garde des lettres et des arts, Tlemcen est aujourd'hui un centre universitaire, une ville industrielle (ses usines de textiles, sa tapisserie et son artisanat sont réputés), et un berceau de l'agriculture.

Mohamed Dib, romancier de grande sensibilité en fit l'héroïne de sa célèbre trilogie: La grande maison, le métier à tisser et l'incendie.


A VISITER :

Cliquez pour allez à la page suivante



Membre de ClickFR, Reseau francophone Paie-Par-Click

N'oubliez pas de cliquer s'il vous plait !

14-Mar-2010 3:26 PM

©djamila.be - (1999-2007) - Disclaimer